Dating ♥

Comment rencontrer des transsexuelles sur Bordeaux

Date de publication: 2019-09-24 23:27

Ce ne sont pas le genre de bars que fréquentent tout le monde dans la communauté transsexuelle. Cependant, le Traxx fait figure d’exception. Même s’il est à la base un bar gay, il organise de temps en temps des soirées travestis / trans. Au rez-de-chaussée, un bar où l’on peut se détendre. Au sous-sol, une ambiance plus hard et plus chaude où nombreux sont ceux qui pourront se lâcher complétement.

Pour les trans, Internet présente également deux certitudes. Tout d’abord, ils sont sûrs de ne rencontrer que des personnes qui les acceptent comme ils sont. Ensuite, ils peuvent faire le tri entre les profils intéressants et ceux qui ne le sont pas.

Souvent montrés du doigt ou discriminés, les transsexuelles utilisent Internet pour ne pas être l’objet de moqueries ou d’agression. Les sites dédiés aux trans sont donc l’endroit où vous trouverez à coup sûr une personne qui vous intéresse.

Bordeaux ne dispose pas sur son territoire d’une grande offre au niveau des discothèques. La seule boîte notable pour les sorties LGBT est le Stéréo Klub. Grosse boîte, elle dispose de deux salles dancefloor  : une avec de la musique pop et une avec de la musique techno. Les trans sont les bienvenus et l’ entrée est gratuite pour tous les mercredis, jeudis et dimanches. De quoi organiser des soirées sympathiques et de faire des rencontres. Le Stéréo Klub organise également des soirées spéciales  sur des thèmes.

Le Thiers organise régulièrement des soirées thématiques, des soirées naturistes ou des soirées entrée gratuite pour les jeunes.

D’autres bars accueillent les personnes transsexuelles ,  shemales et ladyboys , mais ne sont pas dédiés à la communauté LGBT. Le Lefko et le Havana Café en sont deux exemples. Ce sont des bars gay-friendly qui organisent des soirées spéciales ou à thème. Le petit plus du Havana, c’est qu’il vous offre une ambiance latino supplémentaire !

Un bar gay et récent, mais qui a su s’imposer comme une adresse de référence à Bordeaux. Le lieu est axé fête et décontraction. On n’y vient pas pour parler de ses problèmes. C’est la raison pour laquelle le Coco Loko est connu pour ses soirées thématiques  : gays, lesbiennes et trans. Ouvert lui aussi jusqu’à 7 heures du matin, le Coco Loko à l’avantage d’être extensible. En effet, les gérants disposent d’une seconde salle ouverte au public lorsque le bar est trop rempli. Parfait pour une soirée et un peu d’ intimité.

Les saunas sont une autre manière de faire des rencontres durables et / ou coquines. Comme partout en France, le pic de fréquentation est le dimanche après-midi. Et les prix d’entrée les plus élevés sont également le même jour.

Une option est disponible pour discuter par chat. Ce qui facilite grandement les choses pour développer une relation durable.

Enfin, Bordeaux reste une ville côtière et il ne faut pas oublier les nombreuses plages naturistes qui longent la façade océanique. Durant l’été, de nombreuses personnes gays et de la communauté LGBT s’y rendent. C’est l’occasion rêvée de faire de nombreuses rencontres avec des trans de façon naturelle au bord de l’eau. Sans oublier les dunes…

Dans le même style, il existe le Container et le Métropole. Ces deux saunas visent clairement la population trans et vous aurez toute facilité pour y faire des rencontres avec des transsexuelles. Le gros désavantage de ces deux saunas est leur prix ! Bien que souvent gratuit pour les femmes, le prix pour les hommes seuls sont très élevés.

Il existe d’autres endroits où l’on peut se déhancher. Dans les cruising bars comme il a été question plus haut avec le Traxx, le Buster cruising bar ou encore le Shine (plus axé gay que transsexuel).

Dans la même veine que le Coco Loko, il existe le Babylon. aussi, les trans peuvent se réunir et danser tous les jours de la semaine jusqu’au bout de la nuit. Le Babylon fait référence à Bordeaux lorsqu’il s’agit de soirées avec une grosse ambiance.

Nous avons déjà cité plusieurs bars connus à Bordeaux. Ils ne sont pas les seuls bien évidemment, mais, comme pour tout, certains sortent du lot.

Les passionnés de culture et d&rsquo histoire y trouveront leur compte, avec le port de la Lune , qui doit son nom à sa forme en croissant et qui accueille depuis l&rsquo antiquité les navires marchands Sur les ruines du Palais Gallien , on sent encore la sueur des gladiateurs. La Grosse Cloche et la Cathédrale rappellent aux visiteurs le mariage d’Aliénor duchesse d&rsquo Aquitaine avec Henri Plantagenêt, futur roi d&rsquo Angleterre. Point de départ de la Guerre de Cent ans Bordeaux ce n’est pas que le vin, le fleuve et les arts. C’est aussi de nombreux musées et autres lieux de culture où le plaisir des sens se conjugue aux plaisirs de l&rsquo esprit.